English
XTRA CHAMBRE DE COMMERCE MTL ET ADM
Montréal-beijing
Une
liaison
aérienne
stratégique

La nouvelle liaison aérienne directe entre Montréal et Beijing revêt une importance capitale pour Montréal et le Québec tout entier étant donné la place qu’occupe aujourd’hui la Chine sur l’échiquier mondial.

Les gens d’affaires, les membres de la communauté chinoise d’ici, les étudiants chinois qui sont inscrits dans nos universités ainsi que les touristes attirés par l’exotisme de l’Asie profiteront sûrement de cette nouvelle option de vol. À l’inverse, Montréal deviendra une nouvelle porte d’entrée continentale pour les voyageurs chinois, de plus en plus nombreux à se rendre en Amérique.

Les bénéfices d’une telle liaison sont évidents.

Pensons d’abord au rayonnement de Montréal auprès de la deuxième économie mondiale, aux impacts touristiques potentiels pour la ville et aux emplois créés à l’aéroport. Pour les entreprises qui font déjà des affaires avec la Chine ou qui songent à le faire, le vol direct constituera un avantage indéniable qui permettra d’économiser du temps et de stimuler les relations commerciales entre le Québec et la Chine.

La nouvelle liaison s’inscrit d’ailleurs dans le cadre des accords conclus l’an dernier entre le Canada et la Chine visant notamment à accroître les services aériens entre les deux pays. Elle s’inscrit de façon plus spécifique dans le cadre du protocole d’entente conclu par la même occasion entre Air Canada et Air China en vue de la création d’une vaste coentreprise.

Toutes deux membres de Star Alliance, Air Canada et Air China collaborent déjà depuis plusieurs années. La nouvelle coentreprise, si approuvée par les autorités gouvernementales, permettra une collaboration accrue entre les deux transporteurs dans les secteurs de la vente, du marketing et des opérations au sol. Elle procurera aussi des services et des tarifs plus avantageux aux clients voyageant entre les deux pays.

Les voyageurs en partance de Beijing pourront bénéficier de correspondances faciles avec les nombreux vols intérieurs et transfrontaliers offerts par Air Canada à Montréal-Trudeau. D’autre part, bien que Beijing soit en elle-même une destination majeure, il sera également possible de transiter facilement vers d’autres destinations en Chine et ailleurs en Asie. L’aéroport de Beijing est en effet la principale plaque tournante d’Air China.

Selon les statistiques disponibles, Beijing est la destination asiatique la plus demandée depuis Montréal. Shanghai, Hong Kong et Tokyo sont assez loin derrière. Le chiffre magique pour rentabiliser une liaison internationale régulière avec un minimum de trois fréquences par semaine est de 40 000 passagers (avec un B-777).

Aéroports de Montréal estime que sur la base des flux de passagers actuels entre Montréal et Beijing et en tenant compte de l’effet de stimulation et du trafic de correspondance qu’il est réalistement possible d’aller chercher, la nouvelle liaison directe Montréal-Beijing sera rentable dès le début. De fait, on espère que le transporteur pourra rapidement accroître la fréquence de ses vols.

Comme on le sait, plusieurs autres conditions doivent être réunies pour qu’une nouvelle liaison puisse voir le jour :

droits aériens, intérêt du transporteur, disponibilité d’appareils ayant la capacité et le rayon d’action désirés, disponibilité de créneaux d’atterrissage adéquats dans les aéroports de départ et d’arrivée, etc. L’établissement d’une nouvelle liaison internationale représente en outre un investissement important de la part du ou des transporteurs impliqués. Tout comme Montréal, des villes aussi importantes que Washington et Boston ont dû patienter longtemps avant d’obtenir leur vol direct vers la Chine.

CCMM-02-02-img01 : Aéronef d'Air China © Officiel © Typhoonski | Dreamstime.com

CCMM-02-02-img02 : Aéroport Montréal-Trudeau

CCMM-02-02-img03 : Aéroport Montréal-Trudeau

CCMM-02-02-img04 : Aéroport Montréal-Trudeau

CCMM-02-02-img05 : Aéroport Montréal-Trudeau

Une initiative de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en collaboration avec Aéroports de Montréal
Logo CCMM